Fashion is everywhere

Clones N Clowns by Aimee Wood

C’est pas parce que c’est VEGGIE que c’est HEALTHY !

veggieCoucou les louloutes, j’espère que vous allez bien. Ici le soleil brille et j’ai envie de vous parler de légumes, donc à priori c’est que tout roule. Mais y a comme un coup de gueule qui se prépare en moi, je le sens… Car ce weekend en lisant Good Food j’ai cliqué sur les recettes végétariennes en pensant tomber sur des recettes du coup super saines. Et je me suis rendue compte que je faisais moi-même une erreur que je vois d’autres faire à longueur de temps : considérer que le végétarien c’est forcément sain. FAUX.

C’est marrant comme les discours ont changé, surtout en France. J’étais végétarienne pendant une courte durée il y a bien 6-7 ans, mon frère l’est depuis plus de 15 ans et dans ma famille on n’a jamais consommé beaucoup de viande. Et mon entourage a très souvent critiqué cela, m’expliquant même parfois avec mépris qu’il faut de la viande pour avoir une alimentation équilibrée… Bon. J’ai l’impression que les choses ont changé ces dernières années donc je ne perdrai pas le temps à vous expliquer en quoi ce n’est pas forcément le cas, que l’on peut tout à fait trouver les nutriments nécessaires à notre bon fonctionnement dans d’autres aliments, et qu’entendre un discours tellement fermé d’esprit m’exaspère énormément… Mais du coup, avec l’évolution de nos habitudes alimentaires, y a de nouveaux amalgames que j’ai envie de souligner. Parce que j’ai l’impression que venter le régime végétarien, quelque part, c’est déplacer le problème et encourager les gens à commettre de nouvelles erreurs nutritionnelles en pensant bien faire.

Cela fait quelque temps maintenant que le “green washing” fait son effet. Certains mots clefs sonnent fort dans notre tête, comme des règles de bonne conduite : bio, végétarien et même végétalien riment pour beaucoup avec bonne santé. Mais malheureusement, parfois à tort. Je ne vous parle pas ici de l’absence de viande dans un plat. Je suis une fervente croyante que nous n’avons pas besoin de consommer autant de viande que ce que nous avalons, mais là n’est pas la question. Je vous parle du reste. Parce que j’ai l’impression qu’on est arrivé à un point où le fait qu’il n’y ait pas de viande dans un plat soit suffisant pour le compter comme “sain”, tellement le végétarien est à la mode… Et c’est le même souci avec le bio. J’ai d’ailleurs remarqué beaucoup de personnes employer le terme bio pour dire nutritionnel… Une faute certaine et même dangereuse.

LES GARS, C’EST PAS PARCE QUE LE BLÉ A POUSSÉ SANS PESTICIDES ET QUE VOTRE PORC A GAMBADÉ DANS LES CHAMPS QUE VOS PÂTES CARBO SONT BONNES POUR LA SANTÉ !

Et c’est pareil avec les plats végétariens qui parfois même peuvent être remplis de plus de bêtises chimiques qu’un plat à base de viande car les producteurs essaient de remplacer ce goût salé ou savoureux qui peut manquer aux “vrais” végétariens. Certes, les solutions végétariennes sont souvent à base de légumes, ce qui veut dire que plutôt que de la viande rouge on avale des vitamines – ce qui est top. Mais si ces légumes sont frits dans un beignet pour remplacer un steak haché dans un burger, on ne peut pas non plus dire que cela soit LE meilleur choix nutritionnel de votre vie… Je ne condamne certainement pas les choix végétariens, que je fais souvent moi aussi tout simplement parce qu’ils sont bons et souvent plus sains que d’autres, MAIS ce que j’essaie de vous dire c’est n’oublions pas les autres facteurs qui entrent en jeu dans la nutrition. Si votre plat végétarien est blindé de colorants, de sel, de cholestérol… Il n’est quand même pas top pour votre santé. Et ça, j’ai peur qu’on l’oublie trop souvent.

Il sont malins les commerçants, vous le savez comme moi. Alors n’oubliez pas de regarder les ingrédients, même si l’étiquette verte pomme dit “bio, végétarien et sans gluten”… Qui sait, ça se trouve y a un tas d’autres conneries dedans. Ne vous faites pas avoir, ne comptez pas sur l’industrie pour vous donner les VRAIES informations essentielles à votre bien être. Utilisez votre tête, vos connaissances, les connaissances des autres si vous avez besoin de vous instruire et surtout indignez-vous devant la manipulation qui peut être celle des tendances alimentaires.

Et avant de vous quitter, petit disclaimer : NON, je ne suis pas nutritionniste. Ma mère l’est, avec une forte tendance bio / végétarien / végétalien / raw…… et j’ai énormément appris d’elle, mais je ne prétends pas savoir plus qu’un autre passionné. Je lis énormément à ce sujet et ma règle d’or c’est de garder toujours un esprit ouvert, me disant qu’on en apprend tous les jours et que la science surtout n’a pas fini d’avancer. J’estime que les lobbys commerciaux ont énormément de poids dans nos habitudes alimentaires et cela m’écoeure, mais je ne lutte pas plus que cela parce que cela fait partie de notre société que j’aime pour plein d’autres raisons. Ma philosophie est simplement d’être consciente et consentante de TOUT ce que je mets dans MON corps. Viande, légumes, produits chimiques ou autres. Tant que c’est MON choix et que je l’ai fait en connaissance de cause. Je suis la seule responsable de ma propre santé et je prends cette responsabilité au sérieux. Donc OUI je m’y connais un peu, mais NON, je n’ai pas la science infuse. Vous êtes libres de donner votre avis, d’être en désaccord ou d’apporter de nouveaux aspects au débat – ca se passe ci-dessous les commentaires 🙂

Hâte de vous lire à ce sujet qui me tient à coeur,

Aimee

25 Comments

  • Samia says:

    Coucou ! Merci pour cet article qui replace bien les choses je trouve. C’est vrai qu’il y a une tendance végé et vegan en ce moment, c’est bien si ça aide des personnes à se sentir mieux dans leur corps mais il faut avant tout le faire pour soi je pense et comme toute chose ne pas tomber dans des excès.

  • Virginie says:

    Ton article est tout simplement incroyaaaable
    J’ai adoré te lire
    Et je crois que tu es la seule qui ose le dire : non, effectivement, veggie n’est pas forcément healthy
    Moi, je ne suis pas végétarienne, je fais attention à ce que je mange, mais je n’ai pas éliminé toute consommation de viande (même si je me contente d’une fois par semaine en ce moment, FORCE ET COURAGE HAHA)
    Et, du coup, je mange souvent des plats que je fais moi même, des burgers homemade en remplaçant la viande par un champi fourré au fromage, donc, avec un taux de graisse quand même :p
    L’être humain et les amalgames, je crois que c’est un tord qui sera toujours ancré en nous ^^
    Et c’est pareil pour beaucoup de choses aussi en dehors de l’alimentation, comme tu le dis, le greenwashing est omniprésent, dans les cosmétiques notamment, avec Lush “ce n’est pas parce qu’il y a de la mandarine bio que ce que tu te tartines sur la gueule est complètement bio, naturel et super bon pour ta peau”
    Un superbe article voilà BRAVO <3

    • Aimee Wood says:

      Merci Virginie. Ton champiburger me donne envie… A quand la recette en ligne ?! 😉 Et justement je n’ai jamais encore essaye les produits Lush (je saiiiis, c’est quoi cette blogueuse a la bourre sur le buzz….?!) mais j’ai pas mal lu que c’etait du marketing. Apres niveau produits beaute je suis moins scrupuleuse, il faudrait que je me mette a faire plus attention a la sante dans ma salle de bain autant que dans ma cuisine !

  • Victoria says:

    Un rappel important que tu as eu bien raison de faire! D’ailleurs j’ai lu encore il y a à peine quelques jours qu’il fallait vraiment éviter les produits vegan et autres substituts de viande industriels parce qu’ils sont bourrés d’additifs et de trucs dégueulasses… C’est comme tout! Le végétarisme ou le véganisme sont des engagements très forts que je respecte énormément, mais ça n’a pas de rapport direct avec l’équilibre ou les aliments “vrais” qui eux constituent effectivement la base d’une alimentation saine.

    • Aimee Wood says:

      Et oui malheureusement j’ai aussi lu des choses sur les substituts industriels… C’est pas glorieux. L’equilibre et le fait maison sont rois chez moi (et chez toi aussi, j’ai cru comprendre !) xx

  • Patache says:

    Coucou,
    J’ai adoré ton article. C’est exactement ce je pense. Il faut être conscient de ce qu’on mange. Tout dépend de l’éthique qu’on a et suivre le courant juste pour être à la mode sans maitriser l’essentiel ça n’apporte rien.
    Bisous

    • Aimee Wood says:

      Etre conscient et consentant… Regle d’or pour moi. Ce n’est pas aux autres qu’il faut s’en prendre si on mange mal 🙂 Et oui a chacune son ethique, mais au moins ne pas se laisser aveugler par du marketing profiteur histoire de faire de VRAIS choix ! Bisous Patache xx

  • Juliette says:

    Tu y va fort quand même là !Oui les plats végé/vegan tout préparés ne sont pas forcément tous équilibrés, mais ils seront forcément meilleurs pour la santé que des plats préparés qui contiennent viande/poisson/oeuf/lait/gélatine en plus des additifs ! Le problème vient des plats préparés et industriels, c’est ça “l’erreur nutritionnelle” pas le fait que ça soit VG/vegan ou bio.
    La solution : préparer un maximum de choses soit même pour manger healthy .

    • Aimee Wood says:

      Eh oui je suis tout a fait d’accord, comme je le dis dans mon article, avec le fait que ce soit du a autre chose que l’etiquette “vegetarien”, mais ce que je souligne est qu’il ne faudrait pas oublier que dans ces plats prepares (par exemple) il y a encore toutes ces betises, meme si en effet c’est deja “plus sain” que des plats a base de viande. Pour moi tout le probleme est la, on prend le “plus sain” pour du 100% sain alors que souvent c’est loin d’etre le cas. Et derniere petite chose: malgre mes habitudes tres penchees vegeteriennes, je ne suis pas pour autant convaincue que le vegeterien soit justement toujours plus sain que les repas a base de viande car justement parfois (selon moi) il vaut mieux une viande bien simple et saine (j’achete toujours bio) plutot qu’un replacement vegetarien industriel. Mais ca c’est presqu’un autre sujet… En tous cas merci pour ta participation au debat, c’est le but et ca fait plaisir de lire des avis divers 🙂 xx

      • Aimee Wood says:

        PS – La solution c’est tout a fait ca je suis d’accord, y a rien de tel que le fait maison pour savoir exactement ce qu’on se met dans le corps ! Et tu vois ce midi j’ai mange mes petites tomates farcies maison, une recette 100% veggie mais 100% healthy – parce qu’il n’y avait rien d’autre que du bon dedans ! L’ideal… xx

  • Laure says:

    Ton article remet les pendules à l’heure, c’est chouette !
    Je pense qu’il ne faut pas oublier quelque chose : l’homme est omnivore donc il mange de tout ! Ce qu’il faut condamner ce sont les comportements excessifs et les privations (Typiquement, celui qui mange de la viande tous les jours ou celui qui la bannie de son alimentation).
    Et surtout savoir ce qu’on a dans notre assiette, et comme tu le dis très justement, ne pas se fier à tous les dires des différents protagonistes (lobbies, marques, médecins, défenseurs d’un style de nourriture…)
    N’oublions pas que la clef est de manger de façon saine et équilibrée, et que ce n’est pas la viande ou le poisson qui pose problème, mais plutôt les graisses et le sucre… Et surtout ne pas suivre la mode !
    En tout cas, merci encore pour tes articles tous meilleurs les uns que les autres 🙂
    XXX
    Laure, une véritable carnivore en cure de désintox’

    • Aimee Wood says:

      Merci Madame la carnivor en desintox haha ! Les avis divergent sur la bon / le mauvais des produits animaux dans notre alimentation et sur le fait de consiederer l’homme comme eternellement carnivore – moi-meme je ne suis pas 100% sure de mon point de vue. Mais une chose est sure, nous sommes tous plus ou moins convaincus que les produits chimiques ne nous font aucun bien ! C’est un bon debut… 😉

      • Laure says:

        Je pense que là réside l’éternel débat… Et j’avoue être du côté de ceux qui pensent que la viande n’est pas mauvaise pour la santé (sinon l’humanité se serait éteinte depuis belle lurette ^^) mais qu’il faut savoir la limiter. En ce sens je peux comprendre un végétarien, car il mange malgré tout du poisson, des œufs, et pour certains un peu de viande blanche.
        Ceux que j’ai du mal à comprendre en revanche sont ceux qui rejettent tout produit de provenance animale… Cela me dépasse complètement que l’on puisse un jour penser ça !
        En tout cas oui je pense qu’on est tous d’accord sur le fait que plus c’est naturel, meilleur c’est pour la santé 🙂

        • Le Chat says:

          Les végétariens ne mangent PA de poisson, ni de viande, qu’elle soit rouge ou blanche ! Il faut arrêter de véhiculer cette idée s’il vous plaît Les végétariens ne mangent pas de chair animale, et je tiens quand même à vous rappeler que les poissons et les poulets sont des animaux.
          Lorsque les vegan rejettent tout produits issus d’animaux, ils rejettent la souffrance. Nous considérons que nous avons le choix et nous choisissons de ne pas faire souffrir d’autres êtres vivants, de ne pas les exploiter pour notre plaisir personnel, c’est pour cela que nous bannissons de notre alimentation la viande, le poisson mais aussi les oeufs et les produits laitiers, le cuir, la laine, etc. C’est vrai que ce n’est pas toujours évident à comprendre mais c’est en m’informant et en compatissant au sort de ces pauvre animaux qui meurent par milliers chaque jour que j’ai appris à changer mon alimentation et ma façon de voir les choses pour être en accord avec ma conscience. Et pourtant, avant ça, je mangeais aussi de la viande, des produits laitiers, etc. Comme quoi, tout est possible, il suffit de vraiment le vouloir, de vouloir changer les choses surtout !

  • la Nixe says:

    Pas mal l’article, c’est vrai que c’est logique, fallait juste y pensé… J’y avais pas pensé…
    Bon, vu que je suis entourée d’une canette de coca qui pétille et d’un paquet de faux-monstermuch gout fromage, me dis que suis mal barré… J’ai une éthique la dessus d’habitude en plus…

  • Querrard says:

    Bonjour, je suis tombée sur ton article Grace au hashtag #vegeterien sur Twitter. Étant végétarienne (mais consommant encore du poisson) depuis deux ans, je continue depuis le début à me renseigner sur les recherches qui se font à ce sujet. Je ne m’y connais pas énormément, je n’ai que 17 ans, mais contrairement à ce que certain pensent ce n’est pas parce que je suis une jeune fille que je contrôle ma nouriture pour maigrir. Parce que déjà on ne maigri pas forcément en arrêtant la viande et qu’ensuite c’est surtout pour une question de santé. Je n’ai pas de problème et je ne veux pas en avoir. Très peu de personne savent réellement ce que contient son steak et comment il est arrivé jusqu’à son assiette. Je me suis beaucoup renseigné et ça m’asuffis pour me dégoûté de la viande. Mais c’est PERSONNEL. Comme tu l’as dis, ce n’est pas en mangeant des légumes et pas de viande que nous sommes en bonne santé, il est important de faire attention à tout ce que nous mangeons, jusqu’au conserve.
    “Tu es ce que tu manges.”

  • Haaaaaaaa! Premier article que je lis et je te ferais la bise a pleine joue ! Je me bat tout le temps avec mes amies à cause de ce quiproquo. C’est comme les gens qui boivent des smoothies à longueur de journée. Oui les fruits par nature ( et en général ) sont bons pour la santé, mais en quantité raisonnable et non en dehors des repas. Les fruits et légumes contiennent aussi du sucre. Et être végétarien ne veut pas dire etre mince. On peut manger des cookies noix de pécan et potirons, c’est végétarien, mais au bout de 3 tu bouges plus de ta chaise ! Bien sur, manger une feuille de salade par jour fait maigrir, mais pas sainement et ce n’est pas etre végétarien mais fou…

  • Laurelas says:

    Très bon article qui remet un peu les choses à leu place, et c’est pas plus mal dans ce monde où on est bombardé d’informations (au sujet de notre nutrition et santé notamment) et souvent d’informations fausses et/ou trompeuses. Bref.

    Well done 🙂

  • Skyforged says:

    Une mise au point qui était nécessaire ! Je n’ai personnellement jamais été si grosse qu’en étant végétarienne. Je suis depuis végétalienne, et j’ai perdu du poids et regagné depuis la santé, mais parce que je choisis ce que je mange… les Oréos, les chips, les frites, le chocolat… tout ceci est vegan. Mais certainement pas healthy !
    Quand aux fameux simili-carnés qu’on trouve en magasin bio, ou en rayon bio de supermarché… Il suffit de retourner l’emballage et de lire l’étiquette.

  • Lucie says:

    Je suis végétarienne et tout à fait d’accord avec toi sur ce point ! Je suis juste étonnée: quand on lit ce post, on peut avoir l’impression que les gens veulent devenir végétarien en pensant -à tort- qu’il mangeront plus sain… C’est sûrement le cas, mais j’ai plutôt vécu un sentiment inverse: je dois expliquer qu’on peut être végétarien sans être au régime, et qu’on à le droit de manger du gras (pas de viande dans un brownie aux dernières nouvelles), de la comfort food, et de se faire plaisir ! Pour résumer, je n’aurai pas besoin de dire à mon entourage c’est pas parce que c’est végétarien que c’est sain; mais plutôt c’est pas parce que c’est végétarien que c’est austère.